Fermeture du tunnel Jenner pendant 1 an à partir du 2 janvier 2018 pour 15 M € de travaux

Le tunnel Jenner sera fermé dans les deux sens, à partir du 2 janvier 2018.
Le chantier de 15 M d’euros verra la modification du système de ventilation pour l’évacuation des fumées en cas d’incendie, la mise aux normes des équipements de sécurité, l’installation d’une structure complète de détection automatique d’incendie, un confortement des installations de supervision et de surveillance à distance, ainsi que la réorganisation des voies de circulations.
Ces aménagements permettront de fluidifier le trafic routier et surtout de renforcer la sécurité et le confort des cyclistes.
Afin de faciliter la circulation pendant les travaux, la Codah a pris des mesures : déviations pour les véhicules motorisés ; un billet de tramway à 50 centimes entre la station Jenner et le Rond-Point pour les piétons et les cyclistes ainsi qu’un jalonnement piétons pour les personnes souhaitant faire le trajet en passant au-dessus le tunnel.
Le parc de stationnement Maréchal-Joffre sera gratuit tous les samedis pendant la durée des travaux.

Le budget 2018 de la région Normandie est de 2 Milliards €

Le conseil régional va voter le budget 2018 de la Région Normandie. Il devrait s’élever à 2 Md d’euros avec une augmentation de 0,8% des dépenses. « Sur 1,2 milliard d’euros de fonctionnement, 200 millions sont des charges constantes (fonctionnaires, dépenses courantes…). Avec 218 millions d’euros, la Normandie est la quatrième région française sur treize à présenter la meilleure épargne brute, ce qui nous offre une capacité d’investissement », souligne Hervé Morin, président de la Région Normandie.
Les investissements s’élèvent à 510 M d’euros.
L’apprentissage est l’une des priorités de la Région avec 10 M d’euros d’apports supplémentaires à l’Etat et une progression de 7% des apprentis en Normandie.

Le Port du Havre développe l’approvisionnement en GNL carburant propre de navire

Actuellement les navires utilisent du fioul lourd en dehors des eaux territoriales et du diesel moins polluant dans les eaux territoriales. Fioul lourd ou non ces navires sont tout de même polluants surtout les paquebots de croisière amarrés proche des centre-villes afin de permettre aux passagers de visiter la ville. C’est pourquoi les compagnies de paquebot de croisière s’intéressent tout particulièrement au GNL anticipant peut-être une législation future.

Le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) est un carburant émergent dans le domaine maritime ; il n’émet pas de Nox ou d’oxydes de souffre.
Dans ce domaine le Port du Havre est des ports du Monde le plus développé dans la promotion du GNL.
Ainsi le GPMH alimente en GNL le paquebot Aidaprima qui escale toutes les semaines au Havre.
Brittany Ferries à signer une commande pour un ferry alimenté au GNL et qui assurera la liaison Caen – Porstmouth à partir de 2019.
Le 1er porte-conteneur au GNL a été mis en service début 2016 et CMA-CGM vient de signer avec Total un accord stratégique pour la fourniture de GNL destiné aux futurs porte-conteneurs et il se dit qu’à l’horizon 2025 plus de 2000 navires pourraient fonctionner au GNL.