Site internet de Marc migraine, adjoint au maire du Havre
accueil auhavre.com c.v. de Marc Migraine s'engager Marc Migraine dans la presse calendrier liens
► DOSSIERS LOCAUX
Education - Société
Port - Economie
La Normandie
Environnement - Santé
Sécurité - Transports Publics
Nouvelles Technologies
Aménagements de la ville
Culture - Sport
Dossiers Municipaux
► CONFERENCES
sujets locaux
Didier CORPET
Relancer l'économie
Gérard DUCABLE
La Réforme de la décentralisation
Jakob SIDENIUS
Le port du Havre
Jean Marc DURAND
Le Social pourquoi faire ?
Jean-Luc PINSON
Dynamiser le commerce de proximité
Patrick LOZES
Quelle place pour les minorités ?
► LE BLOG DE MARC MIGRAINE
Cliquer ici
RESULTATS DU QUESTIONNAIRE
Vivre ensemble dans l’Agglomération Havraise
816 réponses : 499 par internet et 317 par écrit de septembre 2005 à novembre 2006.
Question n°1 : Comment évaluez-vous les préoccupations suivantes dans notre agglomération ?

  • Le chômage

    34,2% très inquiétante
    53,3% inquiétante
    7,2% peu inquiétante
    0,8% pas inquiétante
    4,5% sans avis

  • La délinquance

    38,6% très inquiétante
    42,8% inquiétante
    12,3% peu inquiétante
    1,5% pas inquiétante
    4,8% sans avis

  • La pollution

    36,9% très inquiétante
    41,2% inquiétante
    15% peu inquiétante
    2,5% pas inquiétante
    2,3% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    chômage, pollution, délinquance sont les préoccupations (> 80 %) majeures des Havrais(es). Le chômage avec 87.5% culmine dans l'inquiétude des Havrais.
    Il y a deux problèmes concernant l'emploi au Havre : celui des chômeurs qui cherchent un travail et celui des employeurs qui ne trouvent pas de collaborateurs (4500 offres d'emplois non satisfaites).
    La politique de l'emploi au Havre consisterait à mettre en face de chaque offre d'emploi une personne qualifiée, en recherche d'emploi.
    Les activités logistiques et portuaires et à moindre degré le tourisme sont des activités créatrices d'emploi. Il faut encourager leur développement dans notre ville.
    Concernant le chômage, les jeunes déscolarisés exclus du système scolaire concentrent tous les problèmes et ne doivent pas être les " oubliés " de l'élection présidentielle : Ils sont perdus pour l'emploi car ils n'ont pas le bagage minimum de connaissances pour apprendre un métier et leur désoeuvrement génère des troubles à l'ordre public : petites délinquances, radicalité etc.

    Documentation :
    1) vidéo où je traite de l'emploi cliquez ici. Pour plus d'information
    2) Article traitant de l'apprentissage au Havre cliquez ici.
    3) Intervention lors du débat au conseil municipal sur les émeutes dans les banlieues qu'a connu la France en novembre 2005, j'ai proposé trois orientations pour bâtir une solution : a) la restauration de l'ordre public b) L'urbanisme c) l'emploi. cliquez ici.
    4) entretien avec Patrick LOZES, président du Conseil Représentatif des Associations Noires lors de la conférence qu'il a animé au Havre le 9 mai 2006 à l'invitation de l'UDF du Havre. cliquez ici




    Question n°2 : Comment évaluez-vous sur la région havraise la qualité de l’offre dans les domaines suivants ?

  • Le sport

    12,9% très satisfaisant
    59,3% satisfaisant
    15,3% insuffisant
    2,9% très insuffisant
    9,5% sans avis

  • La culture

    8,7% très satisfaisant
    55,8% satisfaisant
    21,9% insuffisant
    6,7% très insuffisant
    6,9% sans avis

  • Le cinéma

    7,2% très satisfaisant
    46,8% satisfaisant
    31,8% insuffisant
    8,7% très insuffisant
    5,6% sans avis

  • Les commerces du centre-ville

    9,1% très satisfaisant
    48,9% satisfaisant
    30,4% insuffisant
    6,7% très insuffisant
    4,8% sans avis

  • Les transports en commun

    8% très satisfaisant
    55,8% satisfaisant
    15,7% insuffisant
    6,3% très insuffisant
    14,2% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    Le sport avec 72.2% d'opinions satisfaisantes (ou très satisfaisantes) et seulement 18.2% de mécontents est l'activité la mieux placée.
    La culture avec 64.5% d'opinions favorables et 28.6% de mécontents se situe dans la moyenne : Le Havre a la chance de bénéficier avec le Volcan d'une scène nationale, le tissu associatif est dynamique et la saison culturelle du théâtre de l'hôtel de ville fait le plein d'abonnements chaque année.
    Le cinéma avec 54% de satisfaits et 40.5% d'insatisfaits n'est pas très bien placé. La restructuration à venir des cinémas sur l'agglomération havraise avec l'installation d'un multiplex de 12 salles dans les docks et la volonté de créer un pôle de cinéma d'art et d'essai au cinéma " les clubs " sont des réponses convaincantes apportées par la Mairie du Havre.
    Les commerces, point noir traditionnel, du Havre sont en nette amélioration avec 58% de satisfaits. Néanmoins les 37% de mécontents témoignent d'une marge de progression non négligeable.


    Les transports en commun s'en tirent bien avec 63.8% de satisfaits et seulement 22% de mécontents. 14,2% de sans avis correspondent probablement aux Havrais qui ne circulent qu'en voiture.
    Lors du conseil municipal du 15 novembre 2006 j'ai fait deux propositions :
    1) Négocier un accord gagnant-gagnant avec la communauté de communes de Saint-Romain. la CODAH apporte son habilitation à organiser des transports en commun (que ne possède pas juridiquement une communauté de communes) ainsi que l'essentiel du financement (compte tenu de la disparité de taille en échange d'une fusion de la communauté de communes de St Romain avec la CODAH.
    2) Intégrer le transport en commun à l'échelle de la métropole havraise avec la mise en commun des moyens d'information, de vente, de publicité de tous les transports en commun agissant sur le territoire de la métropole havraise : Les trains régionaux, les cars départementaux et les bus océanes.

    Documentation :
    1) L'état des lieux des transports en commun sur l'agglomération havraise cliquer ici.
    2) Intervention au débat sur le TCSP (tramway) lors du Conseil Municipal du 16 novembre 2006, cliquez ici.




    Question n°3 : Etes-vous favorable à la vidéo-surveillance dans les rues de votre commune ?

    58,9% oui
    29,2% non
    11,9% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    les 59% d'opinions favorables montrent que la vidéo-surveillance ne fait plus débat au Havre comme partout en France. Au Havre, la vidéo-surveillance est en place depuis 2 ans à la Mare-Rouge, à Caucriauville, en Centre-ville et sur le boulevard Jules Durand.
    D'après la police, son efficacité est déterminante dans la lutte contre la délinquance.




    Question n°4 : Comment qualifier votre Mairie ?

  • Dynamique

    24,1% très
    45,2% assez
    17% peu
    3,8% pas du tout
    10% sans avis

  • Proche de vous

    9,5% très
    37,4% assez
    29,5% peu
    10,7% pas du tout
    12,9% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    69.3%
    des personnes interrogées qualifie la mairie du Havre de très ou assez dynamique. En revanche 40.2% considère que leur mairie est peu ou pas du tout proche d'eux.
    Je suis surpris par ce résultat qui incite à une remise à plat des relations entre les élus municipaux et leurs concitoyens. Si les Havrais adhèrent en grande majorité à la stratégie d'Antoine RUFENACHT pour le développement du Havre, ils demandent à être plus associés aux actions de la mairie dans leur vie quotidienne.
    Les conseils de quartier ont besoin d'être réétudiés.
    Je pense que la montée en puissance d'Internet est susceptible de répondre à cette demande de participation des Havrais à la vie de leur cité.
    En effet au cours de cette mandature (2001-2007), le taux d'équipement informatique des foyers est passé de 20% à 50%, et il est probable qu'à la fin du prochain mandat municipal en 2013, ce taux aura atteint 80%.
    Ainsi nous changeons d'époque pour entrer dans une nouvelle ère où les relations entre les concitoyens et les élus seront renouvelées.
    Internet est le moteur de la démocratie locale, Internet va permettre de développer des services municipaux nouveaux et offrir la possibilité à nos concitoyens de mieux participer à la vie de la cité. Je ferai des propositions très concrètes, dans ce domaine, à Antoine RUFENACHT pour préparer le programme de la future mandature municipale.

    Lors d'une intervention à la cérémonie de remise des labels "ville internet" à Lyon, où je représentais M. le Maire du Havre, le 4 décembre 2006 j'ai abordé la place, au niveau municipal, de la démocratie participative et de la démocratie représentative. Lors de cette cérémonie la ville du Havre a reçu pour la 4ème année consécutive, la plus haute distinction : le label 5@.

    Documentation :
    1) Intervention à la cérémonie de remise des labels ville Internet à Lyon le 4 décembre 2006 : Cliquez ici.




    Question n°5 : Les quartiers du Havre ci-dessous bénéficient d’importantes rénovations ; Si vous n’y habitez pas aujourd’hui seriez-vous prêt à y habiter ?

  • Mont Gaillard

    7,3% oui
    83% non
    9,7% sans avis

  • Mare-Rouge

    4,3% oui
    86,1% non
    9,5% sans avis

  • Caucriauville

    8,3% oui
    82,3% non
    9,4% sans avis

  • Quartier de l'Eure

    40,7% oui
    47% non
    12,3% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    Les importantes réhabilitations des quartiers de la Mare-Rouge, de Caucriauville, du Bois de Bléville et de Mont-Gaillard sont insuffisamment connues des Havrais(es) et ces quartiers pâtissent toujours d'une image négative (> de 80% n'envisagent pas d'y habiter). Pourtant, je pense que ces quartiers sont en train de changer en profondeur et que de nouveaux habitants ne vont pas tarder à s'y installer car le rapport qualité/prix y sera très favorable.
    Une visite de ces quartiers devraient être organisée dès la fin des travaux de réhabilitation pour faire connaître à tous les Havrais(es) la profondeur des transformations urbaines.
    Au contraire la réhabilitation du quartier de l'Eure et tout particulièrement du quartier Saint Nicolas est connu des Havrais et ce quartier bénéficie d'une bien meilleure image (41% des personnes interrogées seraient prêtes à y habiter). Cette nette amélioration de l'image du quartier de l'Eure est incontestablement liée aux importants efforts de la Mairie pour la ré-urbanisation de ce quartier et surtout de Saint-Nicolas.

    Documentation :
    Résumé d'une conférence intitulée "la réorganisation des espaces portuaires : un exercice mondial" de l'association internationale des villes portuaires cliquez ici.




    Question n°6 : Comment évaluez-vous les structures de garde ou d’instruction suivantes de notre agglomération :

  • Les crêches

    2,5% très satisfaisantes
    19,2% satisfaisantes
    30,3% insuffisantes
    10,1% très insuffisantes
    37,1% sans avis

  • L'école maternelle et primaire

    4,1% très satisfaisantes
    50,6% satisfaisantes
    12,6% insuffisantes
    1,5% très insuffisantes
    31,1% sans avis

  • Le collège

    4,1% très satisfaisantes
    53,6% satisfaisantes
    13% insuffisantes
    2,7% très insuffisantes
    26,8% sans avis

  • Le lycée

    5,8% très satisfaisantes
    56,5% satisfaisantes
    15,7% insuffisantes
    12,1% très insuffisantes
    2,2% sans avis

  • L'université

    9,5% très satisfaisantes
    43,1% satisfaisantes
    22,7% insuffisantes
    5,2% très insuffisantes
    19,5% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    Globalement les crèches sont jugées négativement par plus de 40% des personnes interrogées probablement à cause de l'idée répandue d'une insuffisance de capacité d'accueil. Néanmoins le Havre a rejoint depuis quelques années la moyenne des villes françaises dans ce domaine. Des places en crèche restaient même disponibles à la rentrée 2006.
    En revanche l'école maternelle, primaire, le collège et le lycée bénéficient d'une bonne opinion des havrais(es) avec seulement 12 à 13% de mécontents. L'université est moins bien notée avec 22,7% de mécontents.
    Cette bonne opinion qu'ont les Havrais du système éducatif est paradoxal vis à vis des constats réalisés par les spécialistes ou les observateurs de l'éducation qui considèrent que trop d'étudiants sortent de l'université sans entrer rapidement dans le monde du travail et trop de jeunes de 16 ans (et singulièrement au Havre) sortent du système scolaire sans avoir acquis les connaissances élémentaires leur permettant d'être en mesure d'apprendre un métier.
    Robert BADINTER considère, dans un article du monde en mai 2006, que le système éducatif français s'est désadapté au fil du temps.
    La réforme du système éducatif est un des enjeux de l'élection présidentielle de 2007.

    Documentation :
    1) Article " les réformes de l'éducation nationale vues du Havre" : cliquez ici
    2) Article " l'apprentissage au Havre" : cliquez ici




    Question n°7 : Connaissez-vous des gens qui ont rencontré des difficultés d’accès aux soins dans les domaines suivants ?

  • Médecine générale

    19% oui
    66% non
    15% sans avis

  • Psychiatrie

    22% oui
    47% non
    31% sans avis

  • Dermatologie, ORL, Ophtalmologie

    47% oui
    37% non
    16% sans avis

  • Gynécologie-Obstétrique

    29% oui
    48% non
    23% sans avis

  • Urgences

    33% oui
    49% non
    18% sans avis

  • Infirmièr(e)s libéraux

    12% oui
    61% non
    27% sans avis

  • Kinésithérapeutes

    14% oui
    62% non
    24% sans avis

  • Soins dentaires

    32% oui
    52% non
    16% sans avis

  • Aide aux Handicapés

    26% oui
    35% non
    38% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    Concernant l'accès aux soins 3 situations se dégagent : 1) situation de carence pour les médecins-spécialistes ; 2) situation d'alerte (où le risque de carence est proche) pour la gynécologie, la psychiatrie, les soins dentaires et les urgences ; 3) situation ressentie comme satisfaisante : médecins généralistes, infirmiers(es) libérales, kinésithérapeutes.
    La CODAH anticipe de graves difficultés à venir et s'est engagée dans un plan ambitieux pour favoriser l'implantation de professionnels de santé dans notre agglomération. Les résultats concernant les difficultés de la vie quotidienne des personnes handicapées ne sont pas significatifs car trop de personnes interrogées en l'absence d'handicap personnel ou de personnes handicapées dans leur entourage n'étaient pas en mesure de répondre à cette question. Un questionnaire dédié aux handicapés serait plus pertinent.

    Documentation :
    http://www.lehavresante.com : le site des professionnels de santé de l'agglomération havraise : Unique en France à l'échelle d'une ville, avec des conseils de santé, un annuaire, des associations, des informations sur le maintien à domicile etc. Une partie réservée aux professionnels de santé permet à la communauté médicale havraise de se retrouver avec des informations plus confidentielles. pour plus d'explication cliquez ici




    Question n°8 : Etes-vous favorable à la construction d’un grand stade de foot ?

    29,9% oui
    52,3% non
    17,4% sans avis

    Si non, pour quelle raison

    26,2% coût de l'opération
    23,8% résultats insuffisants du HAC
    49,9% autres

    Commentaires Marc Migraine :
    52.3% des personnes interrogées ne sont pas favorables. Paradoxe pour ce dossier sur lequel se dessine une unanimité politique.
    Il est vrai que le stade actuel n'est pas plein lors des matchs comme il est exact que le stade est obsolète et qu'il faut vraiment aimer le foot pour rester 1h30 dans le froid et le vent sur les gradins. Le financement du nouveau stade est presque bouclé.
    Il sera majoritairement à la charge des collectivités locales tandis que le fonctionnement devrait très majoritairement être à la charge du HAC.
    Son implantation est prévue depuis janvier 07 à soquence sur des terrains libérés par la SNCF.
    Traditionnellement le sport de haut niveau au Havre bénéficie peu de financement privé pour plusieurs raisons : 1) Le faible nombre de sièges sociaux d'entreprise au Havre fait que peu d'entreprises s'engagent dans le sponsoring. 2) Les entreprises de la région havraise, historiquement, financent directement la pratique du sport à travers leurs clubs sportifs d'entreprise.

    Pour les responsables du HAC, le HAC a besoin d'un nouveau stade pour passer en Ligue 1. Un nouveau stade permettra d'améliorer les recettes du club en offrant aux entreprises la possibilité de réserver des tribunes et de faire de la promotion dans un cadre agréable.
    L'Allemagne a rénové la quasi-totalité de ses stades de football ces dernières années, si les Havrais souhaitent une équipe en mesure de monter en ligue 1, il n'y a pas d'autre choix que de construire un nouveau stade.

    Documentation :

    Compte rendu de mon entretien avec les responsables du HAC en cliquant ici. C'était le vendredi 23 décembre 2005.




    Question n°9 : Seriez-vous favorable à une équipe de football unique pour la Normandie ?

    22% oui
    42,8% non
    35,2% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Question un peu fantaisiste de ma part. J'avais lu cette idée dans la rubrique courrier des lecteurs de la presse havraise. Apparemment elle ne rencontre pas beaucoup d'échos (22% d'opinions favorables), pourtant une équipe normande aurait à la fois les moyens financiers d'une grande équipe de ligue 1 et sur le plan politique quel formidable vecteur d'identification à la Normandie.




    Economie de l’Agglomération Havraise


    Question n°10 : Pour l’avenir de l’emploi dans la région havraise vous êtes...

    2,2% très optimiste
    42,5% optimiste
    37,7% pessimiste
    10,4% très pessimiste
    3,6% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Il faut rapprocher les 45% de personnes optimistes (où très optimistes) avec les 87.5% de personnes préoccupées par le chômage dans la question n°1. Ces deux résultats traduisent l'existence de personnes inquiètes aujourd'hui mais optimistes pour l'avenir.
    Ces personnes reconnaissent au Havre l'existence d'un potentiel de développement à exploiter.
    C'est tout à fait remarquable dans une ville où la sinistrose est souvent de rigueur. Les Havrais expriment beaucoup d'attente surtout dans le domaine logistique et portuaire.
    Ce fut le sens de mon action depuis 2005 que d'exprimer ces attentes auprès des responsables portuaire sans craindre de rompre le silence habituel de la classe politique havraise
    .

    Documentation :
    - rubrique port et économie du site http://www.auhavre.com en cliquant ici et
    - rubrique port et économie de mon blog dont certaines notes ont fait l'objet de plusieurs centaines de commentaires en cliquant ici.
    - Tribune libre " Le Havre : une ville convalescente et en mutation " que j'ai signé dans le prestigieux Journal de la Marine Marchande en septembre 2006 et reproduite sur mon blog en cliquant ici




    Question n°11 : Etes-vous favorable à la création d’un aéroport unique en Normandie ?

    57,6% oui
    25,7% non
    16,7% sans avis

    Si oui, accepteriez-vous de renoncer à l’aéroport d’Octeville sur mer ?

    44,7% oui
    29,5% non
    25,8% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Une nette majorité (57.6%) se dégage en faveur d'un aéroport unique. Les Havrais montrent ici qu'ils ne manquent pas de bon sens. 30 ans de querelles entre les tenants et les opposants d'un aéroport unique en Normandie et pas une seule avancée c'est à dire qu'aucun des quatre aéroports normands (Rouen, Caen, Deauville, Le Havre) n'a pris l'avantage et que l'idée d'un aéroport unique ne progresse pas. Je voudrais faire une proposition : Pourquoi ne pas regrouper les quatre aéroports normands ? Pourquoi est-ce-qu'un seul établissement ne pourrait pas gérer les quatre aéroports comme les Aéroports de Paris gèrent Orly et Roissy ?
    Un seul réseau de vente, de promotion et d'information regroupant un territoire de presque un million de personnes rendrait les aéroports normands plus attractifs auprès des compagnies d'aviation.
    D'autre part, je suis étonné à quel point les Normands méconnaissent les offres des différents aéroports normands. Un seul réseau de vente et d'information permettrait non seulement de renforcer l'offre mais également d'avoir une force de communication suffisante pour augmenter significativement la clientèle. Un établissement de gestion unique aux quatre aéroports permettrait aussi de spécialiser les aéroports par ligne et de relier les aéroports entre eux par des navettes en bus.

    13% des personnes interrogées sont favorables à un aéroport normand unique à condition qu'il soit implanté à Octeville. Néanmoins 44.7% sont prêt à renoncer à l'aéroport d'Octeville.
    En effet il est extrêmement important pour le développement économique et pour le tourisme que le Havre ait à proximité un aéroport important.

    Réagissez sur l'idée d'un établissement unique gérant les 4 aéroports normands en cliquant ici.




    Question n°12 : A propos de la construction de Port 2000 vous êtes ?

    51,5% très satisfait
    10,2% satisfait
    3,5% insatisfait
    11,8% très insatisfait
    23% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Les Havrais sont satisfaits ou très satisfaits à 62% (avec seulement 15% d'insatisfaits) du projet Port 2000. Cette importante adhésion est certainement à mettre au crédit du débat public qui a précédé le projet. Cette adhésion à Port 2000, l'optimisme pour l'avenir des personnes interrogées ainsi que la crainte actuelle du chômage témoigne des importants espoirs des Havrais(e) dans le développement des activités portuaires et logistiques au Havre.

    Cette confiance des Havrais(es) dans l'avenir crée un devoir aux responsables publics et privés. C'est ce message que j'ai continuellement transmis aux différents acteurs portuaires pendant les années noires (2005 et 1re semestre 2006) où le trafic du port du Havre était en berne.

    Je vous invite à lire les articles de la presse en faisant références en cliquant ici.




    Question n°13 : D’après vous quelles seront les conséquences de port 2000 ?

  • Création d’emplois

    73,9% oui
    15% non
    11,1% sans avis

  • Dynamisme économique

    79,1% oui
    9,5% non
    11,4% sans avis

  • Engorgement des routes

    43,5% oui
    33,9% non
    22,4% sans avis

  • Nuisances sur l’estuaire

    32,3% oui
    44% non
    23,7% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    Plus de 85% considèrent que Port 2000 est un moteur pour l'emploi et pour l'économie du Havre.
    Si les personnes interrogées sont conscientes du risque d'engorgement des routes, les nuisances de Port 2000 sur l'estuaire sont probablement sous-estimées avec 44% des personnes interrogées estimant que Port 2000 n'entraîne pas de nuisance sur l'estuaire.

    Documentation :

    - rubrique environnement du site http://www.auhavre.com en cliquant ici.
    - rubrique port et économie du site http://www.auhavre.com en cliquant ici
    - réagissez dans la rubrique port et économie du blog http://www.auhavre.com/blog en cliquant ici




    Les institutions locales


    Question n°14 : Connaissez-vous l’existence de la Communauté d’Agglomération Havraise (CODAH) ?


    84,9% oui
    9,4% non
    5,8% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    En six années d'existence, la CODAH a réussi à se faire connaître par plus de 85% des Havrais.




    Question n°15 : Connaissez-vous le rôle des structures suivantes ?

  • Mairie

    40,2% bien
    40,8% assez bien
    9,8% assez mal
    1,1% mal
    6% sans avis

  • Conseil général

    27,1% bien
    31,3% assez bien
    27,3% assez mal
    6,2% mal
    8,1% sans avis

  • CODAH (La communauté d’agglomération du Havre)

    26,8% bien
    29,5% assez bien
    27,5% assez mal
    7,7% mal
    8,6% sans avis

  • Le Conseil Régional

    25% bien
    29,6% assez bien
    28,5% assez mal
    8,6% mal
    8,4% sans avis

  • La sous-préfecture

    24,8% bien
    33,8% assez bien
    26,6% assez mal
    7,21% mal
    7,6% sans avis

  • Commentaires Marc Migraine :
    83% des personnes interrogées connaissent bien ou assez bien le rôle de la Mairie. Ce score diminue nettement pour la CODAH (56.3%), pour le Conseil Général (58.4%), pour le Conseil Régional (54.6%), et la Sous-Préfecture (58.6%). Ces résultats sont sans surprise : plus la proximité est forte plus le rôle de la structure est connue.




    Question n°16 : Existe-t-il, selon vous, trop de niveaux de collectivité en France ?

    60,2% oui
    19,1% non
    20,8% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Une très grande majorité (60%) estime qu'il y a trop de collectivités tandis qu'un nombre non négligeable (20%) n'a pas d'avis sur cette question. Seulement 19.1% des personnes interrogées considèrent qu'il n'y a pas " trop de niveaux de collectivité en France ". Ces résultats montrent qu'une réforme des collectivités reste un chantier d'actualité qui doit s'inviter dans le débat présidentiel. Je ne manquerai pas d'interpeller François BAYROU à ce propos. La fusion du département dans la région fut une des propositions de l'UDF en 2002.




    Question n°17 : Si oui quel niveau faudrait-il supprimer ?

    4,9% La commune
    11,6% L'intercommunalité
    34,1% Le département
    6% La région
    43,3% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    Avec 34.1% le département apparaît de loin comme la collectivité de trop pour les personnes qui se sont exprimées. Ce score serait probablement moins fort en milieu rural où le département est plus présent qu'en milieu urbain. Néanmoins une forte proportion de personnes interrogées n'ont pas d'avis ferme (43.3%) sur la collectivité locale à supprimer. Cette sorte d'abstention traduit l'idée que les Havrais(es) perçoivent l'excès de collectivité sans savoir laquelle il faut supprimer.




    Question n°18 : Seriez-vous favorable à une grande communauté urbaine de l’Estuaire de la Seine ?

    51,9% oui
    18,5% non
    29,6% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    51.9% des Havrais sont favorables à l'idée développée par Antoine RUFENACHT de créer une communauté urbaine de l'Estuaire de la Seine. Là encore 29.6% des personnes exprimées n'ont pas d'avis ferme.




    Question n°19 : Etes-vous favorable à la Réunification de la Normandie ?

    58% oui
    17% non
    25% sans avis

    Commentaires Marc Migraine :
    58.3% des personnes interrogées sont favorables à la Réunification de la Normandie si chère à Hervé MORIN.
    voir les propositions sur les collectivités en cliquant ici


    Réformes des collectivités locales

    Je pense qu'en France il y a un nombre excessif de collectivités locales. Cet excès est responsable d'un manque de lisibilité des compétences de chaque collectivités, d'un enchevêtrement des responsabilités, d'un croisement des financements et d'une bureaucratie excessive source d'une perte de temps et d'énergie et au final d'une augmentation des coûts publics.
    Ainsi on ne sait plus qui fait quoi.
    Je suis partisan de : 1) la fusion entre la Communauté de communes de Saint Romain et la CODAH 2) la réunification de la Normandie 3) la fusion des départements dans les régions.
    Tout ne sera pas fait en un jour mais il me semble que la 1re étape dans notre région de ce mouvement de simplification des échelons de collectivités locales devrait être la fusion entre la communauté de communes de St Romain et la CODAH.
    La communauté de commune de St Romain et la CODAH partagent la même zone industrielle et la même problématique de développement : Par exemple le dossier de l'Internet haut débit est piloté par un comité commun aux deux structures. L'existence de deux entités intercommunales est une source de complications juridiques importantes et inutiles.

    Transports en commun : une occasion pour se rapprocher de St Romain

    Lors de mon intervention dans le débat sur le TCSP (tramway) au Conseil Municipal du 16 novembre 2006, j'ai rappelé que les embouteillages ne sont pas dans la ville mais aux portes du Havre.
    J'ai suggéré que les transports en commun soient considérés à l'échelle de la métropole havraise et qu'ils soient les déclencheurs d'une fusion entre la communauté de St Romain et la CODAH. En effet je suggère un accord gagnant-gagnant : La CODAH apporte son habilitation à organiser des transports en commun (que ne possède pas juridiquement une communauté de communes) ainsi que l'essentiel du financement (compte tenu de la disparité de taille) en échange d'une fusion de la communauté de communes de St Romain avec la CODAH.
    Outre la nécessité de supprimer un doublon, La CODAH et la Communauté de Communes de St Romain ne peuvent rester en dehors d'un mouvement régional de regroupement des collectivités : ainsi au 1re janvier 2007, huit nouvelles communes ont rejoint les trente sept communes de l'agglomération de Rouen regroupant 411 435 habitants. De même les communautés de communes de Caudebec, de Bolbec et de Port-Jérôme ont fusionné en 2006.

    J'ai confiance dans les décideurs de la CODAH et de St Romain et je m'appliquerai à les convaincre de passer à l'action dès maintenant car je suis persuadé que les deux structures intercommunales de la région du Havre ne peuvent rester séparées plus longtemps.

    Pour terminer, je voudrais remercier les militants de l'UDF ainsi que tous ceux qui ont pris le temps de répondre à ce questionnaire et également à le lire.

    Tous mes voeux de bonne et heureuse année 2007,

    Marc Migraine


    ► SONDAGES EXPRESS
    La question de la suppression de l'échelon départemental est souvent posée. Vous souhaitez ?
    La suppression des départements par une fusion avec la région ou la commune
    La conservation des départements
    Faut-il prolonger le grand canal du Havre ?
    oui pour réduire les émissions de CO2
    Non pour ne pas risquer d'assécher les marais
    ► RESULTAT DU QUESTIONNAIRE
    Vivre ensemble dans l’Agglomération Havraise
    ► CONFERENCES
    sujets nationaux
    Alexandre ADLER
    L'état du Monde en 2020
    Eric ZEMMOUR
    Medias : un 4ème pouvoir ?
    Erik IZRAELEWICZ
    Quand la chine change le monde
    Jacques ATTALI
    Le Monde en 2050
    JL BOURLANGES
    Le traité de Rome a 50 ans
    Luc FERRY
    L'école selon Luc FERRY
    Pr Gérard SALEM
    Disparité géographique de santé
    ► NOS VIDEOS