• Ces fermetures entrent dans le cadre d'un programme global de restructuration de nos écoles fondé sur les variations démographiques. Dans les années 1970 la ville du Havre comptait plus de 220 000 habitants pour 185 000 aujourd'hui. A titre de comparaison il y a 109 écoles au Havre en 2009 contre 117 à Nantes ville de plus de 270 000 habitants.
    Cette restructuration prévoit également de nouveaux établissements. Ainsi, la construction d'écoles est à l'étude dans les quartiers de l'Eure, du centre ancien et au sein du futur quartier du Grand hameau.

  • En termes de distance, l'incidence pour les familles sera très faible : Les écoles Louise Michel & Jéhan de Gouchy (qui accueilleront les élèves de l'école du Pré-Fleuri) sont situées à moins de 300 mètres de Pré-Fleuri. De même une rue sépare l'école Eric Satie de l'école Robespierre.

  • En outre, contrairement à Pré-Fleuri et Eric Satie, les écoles Louise Michel, Jéhan Gouchy et Robespierre comprennent une école primaire ce qui facilitera le quotidien des fratries.

  • Les écoles demeureront "à taille humaine": Louise Michel passera de 6 à 8 classes, Jéhan de Gouchy de 5 à 7 classes, Robespierre de 4 à 7 classes. Le nombre d'élèves pas classe restera identique et inférieur au "plafond" prévu dans les ZEP ,

  • Ce programme vise également à préserver la qualité exceptionnelle des prestations offertes dans nos écoles.
    Pour mémoire, l'action municipale en faveur des scolaires mobilise près de 900 agents municipaux (gestion, surveillants, agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, animateurs périscolaires ...) soit 1/4 de l'effectif de la mairie du Havre et le budget total consacré à cet effort a atteint 37 millions d'€uros en 2009. Cette implication se traduit notamment par un programme de travaux dans les établissements de 15 millions d'euros (2009-2014), des repas confectionnés en régie sur chacun des 74 sites de restauration scolaire, la généralisation à toutes les écoles de l'offre d'activités postscolaires (16H30 à 18H00) d'ici à septembre 2011 ...

  • Les bâtiments des écoles fermées seront réutilisés pour des activités de proximité créatrices d'emplois : Eric Satie deviendra un EPAD, Pré-Fleuri un équipement à vocation sociale.

  • Un soin particulier est apporté à l'information des parents et des enseignants : Ainsi pour Pré-Fleuri, l'adjointe à l'enseignement a échangé avec les enseignants et les représentants des parents le 27 novembre. L'ensemble des parents d'élèves ont été convié à une réunion d'information le 3 décembre dernier. Les enseignants de toutes les écoles impactées seront également rencontrés.