Au budget principal s'ajoute des budgets annexes correspondant à des structures municipales indépendantes comme les parcs de stationnement ou l'hôtel d'entreprise "le vaisseau".

Le budget principal 2008 est de 304,42 M.€ (-1,8% par rapport à 2007). Il comprend : Investissement + Fonctionnement - autofinancement. Ce budget est équilibré.


Les budgets annexes (les hôtels d'entreprises, restaurant municipal, camping, crématorium, parcs de stationnement....) sont de 32,39 M€ en augmentation global de + 42,3% par rapport à 2007 essentiellement par l'investissement dans les 2 parcs de stationnement dans les Docks : Océane sud et Vauban( fin des travaux : 2008).

Le budget total (principal + annexes + autofinancement) est de 336,81 M€ € soit + 1,2% (2007).

Les structures des recettes du budget principal :

  • 26,5% : Impôts locaux : soit 80,82 M € (+3,2% par rapport à 2007). Cette augmentation traduit une croissance de l'assiette fiscale liée à l'augmentation de l'immobilier d'habitation et d'entreprise sur le territoire du Havre. Les taux d'imposition n'ont pas augmenté depuis 10 ans : Taxe d'habitation : 18,63% / Taxe du foncier bati : 27,24% / Taxe du foncier non bati : 27,5%.
    Pourtant si d'une année sur l'autre le montant des taxes augmente c'est à cause de l'augmentation des " bases " cad de l'inflation (1,6%).

  • 23,6% : Dotation de l'état : soit 71,80 M € (+0,2%). (inflation de 1,6%) Les villes aux indicateurs sociaux difficiles bénéficient d'une aide spécifique de l'état. Il s'agit de la dotation de péréquation (11,01 M €) qui augmente pour le Havre de + 7,7% par rapport à l'année dernière. Les autres dotations consistent en la dotation forfaitaire (56,63 M€), la dotation de compensation de taxe professionnelle (3,87 M€) (baisse de 30% en 3 ans) et d' " autres dotations " de 0,3 M€.

  • 17% : Dotation de la codah : soit 51,82 M € (-0,6%). La dotation de la codah consiste en un reversement d'une partie de la taxe professionnelle. La Taxe Professionnelle est depuis cette année harmonisée pour toutes les communes de la CODAH à 15,69%. A chaque transfert de compétence de la ville du Havre à la CODAH, la CODAH qui collecte la Taxe Professionnelle (TP) reverse moins de TP à la ville. Ce reversement de la Taxe Professionnelle de la CODAH à ses différentes communes tient compte des caractéristiques socio-économique de la commune.

  • 9,5% : Emprunts : soit 28,77 M € (-31,6%)

  • 16,7 % : Recettes non fiscales : soit 50,86 M € (+7,3%) (recettes des locations d'équipements, amendes de police….)

  • 6,7% : Recettes fiscales hors impôts locaux : soit 20,34 M € (+10,5%) (droits de mutation, taxes locales d'équipement et recette de casino)

Les Structures des dépenses (budget principal) :

  • 43,1% : Masse salariale : soit 131,28 M € (+3,6%)

  • 13,4% : Programme d'équipement : soit 40,87 M € (-24% : habituel en fin de mandat)

  • 17,7% : Activités des services municipaux : soit 53,88 M € (+3,6%). Il s'agit du financement de dépenses courantes : énergie, fluide, contrat d'entretien, assurances…..

  • 14,1% : Subventions aux associations et autres : soit 42,86 M € (-3,6%)

  • 10,5% : Remboursement d'emprunts : soit 31,90 M € (+5,2%)

  • 0,8% : Subventions d'équipement hors PPI : 2,48 M€ (+55,8%)

  • 0,4% : Réserves : 1,15 M€

L'endettement total (budget principal et annexes) de la ville est de 265,7 M € (+2,4%). Soit une durée moyenne de 12,1 ans de remboursement au rythme des remboursements actuels.

En fait le budget de la ville est construit en séparant l'investissement et le fonctionnement. Ce sont 2 budgets indépendants.

Investissement (les investissements de nos partenaires publics (Europe, l'état) au côté de la ville ne sont pas pris en compte).

Les dépenses d'investissements : 65,56 M € (-14,4% par rapport à 2007) réparties ainsi :

  • 61,8% soit 40,55 M € (-22,9%) pour les équipements de la ville du Havre
  • 32,4% soit 21,21 M € : remboursement d'emprunts (+4,8%)
  • 4,3% soit 2,80 M € : divers (subventions d'équipement PPI et hors PPI)

Les recettes d'investissements : 65,56 M € (-14,4% par rapport à 2007)

  • 43,9% soit 28,77 M € : Emprunts (-31,6%)
  • 28,1% soit 18,06 M € : Autofinancement budgétaire (investissements sans recours à l'emprunt) (+2,2%)
  • 18,8% soit 12,33 M € : Ressources diverses (+18,7%)
  • 9,2% soit 6,01 M € : Cessions d'immobilisations (-1,3%)

Fonctionnement :

Les dépenses de fonctionnement : 238,71 M € (+2,4%)

  • 51% soit 131,28 M€ pour le Personnel (+3,6%)
  • 20,9% soit 53,88 M€ pour les activités des services municipaux. (+3,6%)
  • 16,7% soit 42,86 M€ pour les subventions de fonctionnement, participations, contingent : (-3,6%)
  • 7,2% soit 18,45 M € pour l'autofinancement budgétaire (investissement direct) : (+2,2%)
  • 4,2% soit 10,68 M€ de Frais financiers : + 6,1%

Les recettes de fonctionnement : 238,71 M € .

Plus d'infos sur :

Merci,

Marc Migraine