Archives du mot-clé Port du Havre

Soutenez l’électrification de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors

 

Un avis d’enquête publique sur la modernisation de la ligne Serqueux-Gisors a été lancé  jusqu’au 26 avril prochain.
La consultation des observations déposées montre une forte mobilisation des riverains-opposants au projet. Leurs contributions sont souvent courtes et non étayées, mais il n’en demeure pas moins qu’ils sont très présents et donc dangereux pour l’aboutissement de ce projet.

serqueux_gisors

Vous pouvez également soutenir le projet en déposant une observation. Il suffit de cliquer sur ce lien.

Ce projet va permettre de renforcer la desserte ferroviaire du Port du Havre (part modale du ferroviaire : 4,4%) et lui ouvrir des marchés vers l’Est au delà de la région parisienne.
Ce projet réduit significativement la part du transport routier des marchandises (un train de fret = 30 à 50 camions en moins sur les routes). Globalement, la modernisation du tronçon Serqueux-Gisors permettra qu’il y ait 250.000 camions en moins sur la route chaque année dans les échanges entre la Normandie et l’Ile de France.

Les entreprises portuaires demandent une réforme de la gouvernance des ports

pah_blogÀ l’occasion des 11e Assises de l’économie de la mer qui se sont tenues la semaine dernière à Marseille, les entreprises de manutention portuaire et les opérateurs privés de terminaux réunis au sein de l’Unim (Union nationale des industries de la manutention) ont fait entendre leur voix pour réclamer auprès des pouvoirs publics une réforme de la gouvernance des ports.

L’Unim réclame notamment la création d’un conseil portuaire qui mettrait autour de la table les investisseurs privés et publics. Les opérateurs privés, absents aux conseils de surveillance des ports, demandent ainsi d’avoir leur mot à dire dans les décisions stratégiques prises par les établissements.

M Seguain président de l’Umep estime « tout ce qui peut renforcer le secteur privé sur le port est nécessaire ». Il se dit favorable à un renforcement du conseil de développement pour qu’il pèse davantage dans les décisions.

Canal Seine-Nord : le libéralisme non assumé du gouvernement

peniche_conteneursb_blogJ’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’interview dans la presse normande d’Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports. Il indique, non sans raison, que le canal Seine-Nord offrira une « belle opportunité » aux ports du Havre et de Rouen leur permettant de « renforcer leur compétitivité en leur donnant la possibilité d’attirer de nouveaux trafics maritimes à destination du cœur de l’Union Européenne« .

Si le gouvernement assumait cette politique vis à vis du Port du Havre et de Rouen, alors il agirait pour rendre les ports de l’axe seine plus compétitifs, certes par de nouvelles infrastructures, mais également en incitant à réduire les dépenses de fonctionnement des GPMH et GPMR, tout en introduisant de la concurrence dans les services portuaires. Ces 2 actions permettraient de réduire les frais portuaires, de gagner en compétitivité et de transformer effectivement le canal Seine-Nord en « belle opportunité » pour les ports de l’axe seine.

Il n’est pas trop tard pour agir dans ce sens et de faire des Ports de la Seine des Grands Ports Conquérants ne craignant ni la concurrence d’Anvers ni celle de Rotterdam.