Archives du mot-clé Métropole de l’Estuaire

Le Havre : une grande agglomération à venir

tancarville_blogLes critiques ne manquent pas sur l’évolution du secteur des collectivités locales et de la fonction publique territoriale depuis 20 ans : inflation des dépenses, du nombre d’agents, juxtaposition de structures intercommunales sans réel réduction de coût de gestion, des impôts en hausse.
Tout ça est exact…. mais ces dépenses n’ont pas été vaines : elles ont permis la création de grandes agglomérations rayonnantes sur le plan culturel, universitaire, économique, touristique, sportif. Citons Lyon, Bordeaux, Marseille, Nantes, Toulouse, Nice, Strasbourg, Lille , Rennes et à moindre degré Montpellier, Rouen et Caen etc..
La France, pays ultra-centralisé, avait besoin de ces points d’ancrage territoriaux. Actuellement seuls ces pôles métropolitains accrochent l’activité économique ; Les villes moyennes ont perdu leurs usines et sont en grande difficulté.
Le Havre revient de loin. Sans Antoine Rufenacht elle aurait pu connaitre le sort des villes industrielles du bassin minier du nord de la France.
Le Havre est une grosse ville moyenne qui pourrait  par ses projets institutionnels (fusion de la CODAH avec la communauté de criquetôt et de St Romain, pôle métropolitain de l’Estuaire) portés par Edouard Philippe basculée dans la catégorie des grandes agglomérations.
Une bonne entente institutionnelle entre Rouen, Caen, Le Havre dans le cadre de la fusion de la Haute et Basse Normandie permettrait un accompagnement efficace de la réalisation de la Ligne Nouvelle ferroviaire Paris-Normandie et d’assurer le développement économique des 3 grandes agglomérations normandes auxquelles s’aimanteront les villes moyennes.

 

Pôle métropolitain de l’Estuaire : Face au véto préfectoral, les élus réagissent

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes élus désignés par les 11 communautés d’agglomération et de communes pour siéger au sein du conseil du Pôle Métropolitain de l’Estuaire se sont réunis aujourd’hui 7 janvier au Havre. Ils ont pris acte de la décision du 20 décembre 2013 par laquelle le Préfet de Haute Normandie a refusé de signer l’arrêté de création d’un Pôle Métropolitain de l’Estuaire.
Regrettant cette décision, et soucieux de poursuivre le travail engagé depuis de nombreuses années dans le cadre du comité des Elus de l’Estuaire, afin notamment de mieux coordonner les politiques publiques sur leurs territoires et de favoriser le développement économique et touristique de l’estuaire, les 54 élus réunis ont décidé de :

1°) saisir le ministre de l’Intérieur afin que soit reconsidérée la décision de créer le Pôle Métropolitain de l’Estuaire ;

2°) créer une Association du Pôle Métropolitain de l’Estuaire, association soumise à la loi de 1901, regroupant dans un premier temps les 11 EPCI d’ores et déjà volontaires ;

3°) relancer la procédure de création d’un Pôle Métropolitain en favorisant l’ouverture du futur pôle à tous les EPCI désirant l’intégrer.

Pour mémoire, le projet de pôle métropolitain est aujourd’hui soutenu par 11 communautés de communes et d’agglomération dont Le Havre, Fécamp, Deauville-Trouville, Beuzeville ou encore Lisieux. Il couvre un territoire de plus de 480 000 habitants répartis sur deux régions, la Haute-Normandie et la Basse-Normandie, et 3 départements, la Seine-Maritime, l’Eure et le Calvados.