Archives du mot-clé industrie

Exemple concret d’écologie industrielle sur la zone économique du Havre

 

L’objectif de l’écologie industrielle est de favoriser l’émergence de synergies entre les entreprises de sorte qu’elles réutilisent entre-elles, ou avec les collectivités, leurs résidus de production (vapeurs, eau, déchets…) ou encore que leur consommation d’énergie soit plus intelligente (gestion intelligente de leur potentiel électrique).

C’est se qui se passe entre l’usine de retraitement des déchets de la CODAH (Ecostu’air) et l’entreprise sucrière Tereos.

Le réseau de vapeur reliant les usines Ecostu’air et Tereos en fonctionnement début juillet est un bon exemple de cette écologie industrielle. Ainsi un pipeline transporte sur trois kilomètres la vapeur produite par l’usine de traitements de déchets située à Saint-Jean-de-Folleville vers l’entreprise sucrière située à Lillebonne où elle est transformée pour être utilisée comme énergie pour la production d’éthanol et d’amidon.
La production de vapeur (330 000 MWh) permettra de couvrir les deux tiers des besoins énergétiques de Tereos.Ce projet de valorisation, d’un coût de 18 millions d’euros, a pour objectifs de réduire les émissions de gaz à effet de serre, c’est également « un exemple concret d’économie circulaire à l’échelle d’un territoire ».
Ecostu’air produit également par cogénération 27 500 MWh d’électricité pour sa propre consommation.

La zone industrialo-portuaire dans une démarche de développement durable

images_raffineries_blogLa zone industrialo-portuaire du Havre s’apprête à devenir un « écoparc » intelligent via la signature d’une convention avec l’institut de recherche et de formation Paris Saclay Efficacité Energétique (PS2E).
Les partenaires locaux sont la Codah, Chambre de Commerce et d’Industrie du Havre, Grand Port Maritime du Havre.
Le programme de recherche va se pencher sur les moyens pour capter et valoriser au mieux les échanges des flux de matière et énergie (eau chaude, eau froide, air chaud,…) afin que les industries les plus polluantes et les plus énergivores de la ZIP puissent réduire leur consommation énergétique et leurs besoins en CO2.

De gros investissements industriels au Havre

Plus de 12 milliards d’euros de nouveaux investissements annoncés dans les usines françaises en 2013. Selon l’Usine Nouvelle de mars 2014, En Haute-Normandie, 755 millions d’euros d’investissements ont été annoncés au cours de l’année 2013  et 201 millions d’euros en Basse-Normandie.  Parmi les dix plus gros investisseurs en 2014 Le Havre figure deux fois (EDF et Odfjell Terminals). 

edf_bA propos d’EDF, la centrale thermique EDF sera totalement à l’arrêt à partir du 15 mars, pendant 8 mois, pour procéder à de multiples opérations (3400 activités sont planifiées) permettant d’assurer de meilleurs rendements et performances environnementales. Les travaux permettront également de prolonger la durée de vie du site jusqu’en 2035.

Rappelons qu’en 2012 et 2013, L’usine Osilub (unité de régénération d’huiles usagées) et

cow

l’Usine Estener (unité de production du biodiesel à partir de graisses animales, première usine de ce type à avoir ouvert en France) se sont installées dans notre agglomération.

La création d’une nouvelle filière industrielle (éolienne en mer) au Havre se traduira par la mise en service à partir de 2017 de 5 usines nouvelles : 2 Usines AREVA pour la fabrication d’éolienne accompagnées de 3 usines construites par des sous-traitants pour équiper les champs d’éoliennes de France et d’Angleterre.

Ces investissements donnent raison à Edouard Philippe qui, dans une réunion publique dans le quartier saint-nicolas au Havre, vendredi dernier, a réfuté l’idée d’un décrochage économique du Havre même si le chômage est élevé (13,5%). Avec son Port et sa Zone Industrielle Le Havre a des perspectives que beaucoup d’autres villes souhaiteraient connaitre.