Archives du mot-clé Haute-Normandie

1/4 de la population active de Haute-Normandie a un bas niveau de formation

Selon une étude de l’Insee, en Haute-Normandie 518 000 personnes ayant un bas niveau de formation vivent en Haute-Normandie, dont 200 000 font partie de la population active, soit un quart de la population active (hors apprentis).
Les Haut-Normands concernés sont titulaires du certificat d’études primaires, du brevet des collèges ou n’ont pas de diplômes. En terme d’emploi, « les bas niveaux de formation connaissant des difficultés d’insertion plus importantes que les diplômés : une personne sur cinq est au chômage, une sur deux pour les jeunes de moins de trente ans(…) » selon l’Insee.

Le Havre : une grande agglomération à venir

tancarville_blogLes critiques ne manquent pas sur l’évolution du secteur des collectivités locales et de la fonction publique territoriale depuis 20 ans : inflation des dépenses, du nombre d’agents, juxtaposition de structures intercommunales sans réel réduction de coût de gestion, des impôts en hausse.
Tout ça est exact…. mais ces dépenses n’ont pas été vaines : elles ont permis la création de grandes agglomérations rayonnantes sur le plan culturel, universitaire, économique, touristique, sportif. Citons Lyon, Bordeaux, Marseille, Nantes, Toulouse, Nice, Strasbourg, Lille , Rennes et à moindre degré Montpellier, Rouen et Caen etc..
La France, pays ultra-centralisé, avait besoin de ces points d’ancrage territoriaux. Actuellement seuls ces pôles métropolitains accrochent l’activité économique ; Les villes moyennes ont perdu leurs usines et sont en grande difficulté.
Le Havre revient de loin. Sans Antoine Rufenacht elle aurait pu connaitre le sort des villes industrielles du bassin minier du nord de la France.
Le Havre est une grosse ville moyenne qui pourrait  par ses projets institutionnels (fusion de la CODAH avec la communauté de criquetôt et de St Romain, pôle métropolitain de l’Estuaire) portés par Edouard Philippe basculée dans la catégorie des grandes agglomérations.
Une bonne entente institutionnelle entre Rouen, Caen, Le Havre dans le cadre de la fusion de la Haute et Basse Normandie permettrait un accompagnement efficace de la réalisation de la Ligne Nouvelle ferroviaire Paris-Normandie et d’assurer le développement économique des 3 grandes agglomérations normandes auxquelles s’aimanteront les villes moyennes.

 

La très coûteuse rénovation de la ligne ferroviaire Fécamp-Bréauté

Le Conseil municipal de Fécamp a débattu sur une possible contribution par la ville aux travaux de la voie ferrée reliant Fécamp à Bréauté.
Si tous les élus sont convaincus par la nécessité du maintien et de la rénovation de la ligne sur laquelle circulent 500 voyageurs/jour soit 235 usagers, ils ont exprimé leur avis avec les nuances qu’impose la prochaine échéance électorale.
Le budget est estimé entre 12 et 14 M d’euros, voire 18 M d’euros pour une électrification de la ligne et plus de cadencement.
Sans compter le coût du matériel roulant pour augmenter le cadencement….

ça fait cher l’usager transporté !

Le Transport par Bus express ne serait-il pas plus économique et aussi efficace ?