Archives du mot-clé codah

Echec de la fusion de la codah et de la communauté de communes de St Romain

codahUne minorité d’élus locaux ont refusé la fusion entre la CODAH et la communauté de communes de St Romain. Cette minorité est suffisamment importante pour empêcher cette fusion pourtant logique car ces deux inter-collectivités partagent le même bassin de vie : la Zone Industrielle se situe à cheval entre la CODAH et la communauté de communes de St Romain et beaucoup d’habitants de St Romain travaillent au Havre. Sans fusion, impossible d’apporter des services aux habitants comme un système de transports en commun entre les deux inter-communalités par exemple.

Pour  simplifier  le fameux mille-feuille territorial, pour donner plus de moyens et plus de rapidité dans les décisions pour que l’attractivité de notre territoire augmente ainsi que les services aux habitants  la réunion des forces et la fusion de la codah et  de la  communauté de communes de St Romain sont indispensables.

Il est difficile de reprocher à des Maires de s’attacher à leur territoire au point de ne pas vouloir le modifier. Je pense que beaucoup d’habitants pensent comme eux. Mais je crois que l’Etat ne joue  pas son rôle d’arbitre et  il devrait  imposer cette fusion comme il a imposé la réunification de la Normandie qui ne se serait jamais faite uniquement par  les élus locaux. Je tiens les paris que si cette fusion était imposée dans quelques années personne  ne voudra revenir en arrière.

Que l’Etat impose la fusion de la CODAH et la communauté de communes de St Romain.

Le Préfet exclut St Romain de la fusion avec la CODAH : absurde

codahLa France a trop de collectivités locales avec ses communes, intercommunalités, pays, départements et régions. Ce constat est partagé par la Droite qui avait mis en place une loi obligeant les intercommunalités de moins de 20 000 habitants à fusionner et par la Gauche qui a fusionné un certain nombre de régions comme la Haute et la Basse Normandie.
On espérait que la réduction du fameux mille-feuille des collectivités locales dépasserait les clivages partisans.
Ainsi la CREA de Rouen a pu s’élargir à l’époque du gouvernement Fillon mais le gouvernement refuse de créer une agglomération havraise regroupant les intercommunalités partageant son bassin de vie. En effet le préfet a, hier, présenté un projet de regroupement de la CODAH avec l’intercommunalité de criquetôt en excluant St Romain.

En fait les choses se sont gâtées dès 2012 lorsque la fusion de la CODAH avec la communauté de communes de Criquetôt l’esneval et de St Romain a été refusée une 1er  fois par le gouvernement (alors que la majorité des élus locaux était favorable) et lorsque le gouvernement a baissé le seuil obligeant au regroupement les intercommunalités de 20 000 à 15 000 habitants(cher à Estelle Grelier). Cet abaissement permet à la communauté de communes de St Romain ou de Criquetot l’esneval de rester indépendantes.

Je suis très déçu, pas seulement pour notre territoire, mais aussi pour la France car l’Etat se montre incohérent, incapable de maintenir une décision et incapable de penser sur le long terme. Heureusement l’élection présidentielle n’est pas loin.

700 millions d’investissements sur le territoire de la CODAH d’ici 2020

codahLu dans la presse havraise : C’est aujourd’hui que le contrat d’agglomération 2014-2020 est officiellement signé en présence d’Édouard Philippe, président de la Codah et député maire du Havre et de Nicolas Mayer Rossignol, le président de la région Haute-Normandie. Cette feuille de route fixe pour les années à venir les investissements nécessaires au développement de l’agglo. « En fait, ce terme de contrat d’agglo est un peu trompeur. Il pourrait laisser penser que les acteurs se mettent autour d’une table et discutent ensemble. Dans les faits, la Codah et les communes de l’agglo définissent des projets. C’est la Région qui les examine. Elle estime ou non s’ils font partie des axes qu’elle s’est fixés. La discussion est donc relativement limitée » explique Édouard Philippe.
Le coût total prévisionnel du contrat 2014-2020 s’élève à 357 millions d’euros avec un montant inscrit de la Région de 69 millions d’euros.
A ces investissements de l’agglomération il faut ajouter les investissements de chaque municipalité. Pour la ville du Havre il s’agit de 250 millions d’euros. Il faut ajouter d’autres investissements situés dans des budgets annexes. Je pense que le montant total des investissements publics sur l’agglomération havraise doit être proche de 700 millions d’euros pour les 6 années à venir.

Voici les projets inscrits au contrat d’agglomération :

  • Rénovation du quai de southampton : 24 millions d’€
  • Centre de congrés aux Docks café : 14,24 millions d’€
  • Aménagement de la zone d’activités économiques du Mesnil à Montivilliers : 17 millions d’€
  • Aménagement de la zone d’activités économiques de la Cité Chauvin : 30 millions d’€
  • Aménagement d’une zone d’activités commerciales nautiques quai de l’Escaut : 19 millions d’€
  • Nouvelle ligne propre de transports en commun entre Le Havre-Harfleur et Gonfreville : 11 millions d’€
  • Projet de téléphérique entre la ville-haute et la ville-basse : 30 millions d’€
  • Soutien au plan vélo de l’agglomération : 16 millions d’€
  • Soutien à la rénovation énergétique du patrimoine : 17,5 millions d’€