Archives pour la catégorie Education et Société

Lire, Ecrire, Compter en arrivant en 6ème : Priorité d’Emmanuel Macron

L’égalité des chances dans une société est un élément majeur de la démocratie.  Or en France sommes-nous vraiment dans une démocratie quand à l’école les élèves non encadrés par leurs parents ont nettement moins de chance de réussir scolairement et d’obtenir un emploi ?
Le décrochage scolaire en France est un véritable fléau qui nourrit la délinquance, la radicalisation et bien entendu le chômage.
En Effet la promotion sociale en France passe avant tout par l’école de la république. Dans la culture anglo-saxonne il existe un autre moyen de promotion sociale (beaucoup moins développé en France) consistant à réussir dans son travail. Réussir dans son travail aux USA s’accompagne assez rapidement de promotion…. et vice-versa.
La panne de la promotion sociale en France est le fondement du programme d’éducation d’Emmanuel MACRON.

Voici les principaux éléments du programme d’Emmanuel Macron :

  1. Priorité à l’école primaire : pour que tous les élèves sachent : lire, écrire et compter en arrivant en 6ème.
    1. Dans les ZEP :
      1. des classes de moins de 12 élèves.
      2. des enseignants avec au moins 3 ans d’ancienneté et touchant une prime annuelle de 3000€.
    2. Un accompagnement après la classe notamment au collège.
    3. Rétablissement des parcours bi-langues, des classes européennes et de l’enseignement du grec et du latin
  2. Autonomie des équipes éducatives qui seront suivies et évaluées. L’autonomie renforcée des universités qui pourront recruter leurs enseignants et définir leurs formations. Elles devront publier leurs résultats : débouchés, salaires etc…
  3. Renforcement des filières professionnelles avec l’ouverture de 80 000 places dans les filières professionnalisantes. Chaque lycée professionnel devra également publier ses (débouchés, salaires, etc.)sur les 3 dernières années.
  4. Modernisation du baccalauréat : Il y aura désormais 4 matières obligatoires à l’examen final. Les autres seront validées par un contrôle continu.
  5. Ouverture des bibliothèques en soirée et le week end pour permettre à tous de trouver un cadre propice à la concentration et au travail.

  6. interdiction de l’usage des téléphones portables dans l’enceinte des écoles primaires et des collèges.

La réforme des rythmes scolaires pourra être supprimée selon le souhait de chaque commune.

 

création d’un campus de l’enseignement supérieur dans le quartier des Docks

IUT_lehavre_bCela faisait partie des priorités de l’université du Havre depuis une dizaine d’années : regrouper l’ensemble des activités de recherche et d’ingénierie en logistique en un seul lieu. Le quartier des Docks.
Le PIL (Pôle ingénieur et logistique) a été inauguré hier en présence de nombreux acteurs du monde universitaire mais aussi de Nicole Klein, préfète de Normandie, Hervé Morin, président de Région et Édouard Philippe.

Édouard Philippe a présenté le Plan campus de l’agglomération havraise porté par la Codah avec la future implantation de l’Ecole de Management de Normandie près de l’Isel intégré à la cité numérique et le transfert de l’IUT de Caucriauville.

Ecole de Management de Normandie fera peau neuve, en 2019, au Havre sur le quai frissard

EMNL’Ecole de management de Normandie (EMN) regroupera à la rentrée 2019 ses locaux havrais sur un seul site, quai Frissard, le long de la rue Bellot, dans les quartiers sud en plein renouvellement.
Aujourd’hui, les élèves sont partagés entre la rue Richelieu dans le centre-ville et un espace mis à disposition provisoirement par l’Ecole nationale supérieure maritime (ENSM).
La construction du bâtiment présenté comme « high tech » devrait commencer à l’été 2017 pour une livraison au printemps 2019.
Le coût de l’opération est estimé à 16,5 M € financé par la CCI Seine-Estuaire (50%), la CODAH (25%) et la Région Normandie (25%).

Cette école a été ouverte en 1871 par la CCI du Havre sous l’impulsion de
négociants en coton pour répondre aux besoins de la place portuaire. Elle s’étend
sur cinq sites (Caen, Deauville, Le Havre, Paris et Oxford) et compte au total 3.100
étudiants dont 1.300 au Havre.
La décision de construire de nouveaux locaux s’est imposée en raison de la croissance des effectifs qui pourraient atteindre les 1.700 étudiants à l’horizon 2020 au Havre.
Pour la CODAH, l’objectif est de constituer sur la presqu’île Frissard un campus scientifique, maritime et portuaire.

Sont déjà installés sur place :

  • l’Institut supérieur d’études logistiques (ISEL),
  • l’Ecole nationale supérieure maritime (ENSM),
  • le Premier cycle Europe-Asie de Sciences po,
  • le Pôle ingénieur et logistique (PIL),
  • le département Génie civil de l’INSA et
  • des laboratoires de l’Université.

Ce campus compléterait le site historique de l’Université ouvert en 1984 au nord de la gare. Pour le maire du Havre, Edouard Philippe, l’objectif du Havre n’est pas de rivaliser
avec les anciennes villes universitaires par le nombre mais d’offrir des enseignements spécifiques de qualité.