Archives mensuelles : mai 2017

Rassemblement et pas de demi-mesures : Les 2 conditions à la réussite d’E Macron

mainsAvec seulement 32,6% à Marine Le Pen, les havrais ont montré leurs attachements aux valeurs de la République en rejetant, plus qu’ailleurs en France, la candidate du Front National.

Hier soir E Macron s’est adressé à tous les Français et peut-être plus particulièrement à ceux qui ont voté pour éliminer Marine Le Pen ou pour la candidate du Front National.
Pour eux, pour nous tous, E. Macron doit réussir à réformer la France.
Ce succès requiert 2 conditions : le rassemblement et l’absence de demi-mesures.

En effet E. Macron, issu de la Gauche libérale, doit rassembler les français en faisant appel à un 1er ministre, issu de la Droite modérée.
Comme François Bayrou j’ai toujours pensé que les réformes structurelles permettant le redressement économique et social de la France susciteraient, dans un 1er temps, de telles oppositions que seule l’union nationale entre la Gauche libérale et la Droite modérée permettrait à ces réformes d’être appliquées. Je ne doute pas que ces réformes réalisées par les pays du nord de l’Europe porteront leurs fruits dans 5 ans avec une baisse du chômage, une réduction du décrochage scolaire, une transition numérique et écologique réussie de l’économie et de la société.

Ces réformes libérales et sociales sont indispensables pour préserver le modèle social français. Sans elles il s’effondrerait sous le poids de son coût financier.

Après le rassemblement la 2ème condition à la réussite d’E. Macron sont des mesures franches, à l’inverse de l’homéopathie des mesurettes des gouvernements précédents car l’expérience de ces 15 dernières années montre que les demi-mesures sont inefficaces pour redresser la France.

Bonne chance M. le Président