Rapport parlementaire : serqueux-Gisors/accès direct Port 2000/Term multimodal

fourneyron_revet«Attractivité des ports maritimes de l’axe Seine » : c’est le titre du rapport d’une cinquantaine de pages remis en juillet 2016 à Alain Vidalies, le secrétaire d’État aux Transports, par la députée V Fourneyron et le sénateur C Revet.

Trente-trois recommandations hiérarchisées sont formulées pour relancer les ports de l’axe Seine, dans un contexte de concurrence nord- européenne  »aujourd’hui vive » :

  • Engager « dans les meilleurs délais » les travaux de la section ferroviaire Serqueux-Gisors.
  • Réaliser   »le plus rapidement possible » l‘accès direct pour les barges fluviales aux terminaux de Port 2000
  • Assurer  »la montée en charge » du terminal multimodal havrais
  • Réaliser la mise au gabarit européen de l’Oise et l’adaptation des ponts « préalablement à la réalisation du lien à grand gabarit Seine Nord Europe »
  • Assurer l’entretien des écluses de la Seine (Mirecourt notamment).

La question financière est abordée. Pour les deux parlementaires, le modèle économique actuel  »n’est plus tenable ». V Fourneyron et C Revet plaident pour le lancement d’une étude de « parangonnage de la productivité, y compris des effectifs, des grands ports maritimes en France et des principaux ports concurrents dans les pays voisins et l’adoption de mesures fiscales visant à renforcer la capacité d’investissement des ports ».

Dans leur rapport sur la compétitivité des ports de l’axe Seine, V Fourneyron et C Revet s’interrogent sur  »le monopole de fait » de la CIM sur les stockages pétroliers du port du Havre.

Extrait du rapport « Le GPMR doit soit offrir des solutions alternatives, soit exercer de manière plus directe les moyens de contrôle de la tarification ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*