Archives quotidiennes :

Rapport parlementaire : serqueux-Gisors/accès direct Port 2000/Term multimodal

fourneyron_revet«Attractivité des ports maritimes de l’axe Seine » : c’est le titre du rapport d’une cinquantaine de pages remis en juillet 2016 à Alain Vidalies, le secrétaire d’État aux Transports, par la députée V Fourneyron et le sénateur C Revet.

Trente-trois recommandations hiérarchisées sont formulées pour relancer les ports de l’axe Seine, dans un contexte de concurrence nord- européenne  »aujourd’hui vive » :

  • Engager « dans les meilleurs délais » les travaux de la section ferroviaire Serqueux-Gisors.
  • Réaliser   »le plus rapidement possible » l‘accès direct pour les barges fluviales aux terminaux de Port 2000
  • Assurer  »la montée en charge » du terminal multimodal havrais
  • Réaliser la mise au gabarit européen de l’Oise et l’adaptation des ponts « préalablement à la réalisation du lien à grand gabarit Seine Nord Europe »
  • Assurer l’entretien des écluses de la Seine (Mirecourt notamment).

La question financière est abordée. Pour les deux parlementaires, le modèle économique actuel  »n’est plus tenable ». V Fourneyron et C Revet plaident pour le lancement d’une étude de « parangonnage de la productivité, y compris des effectifs, des grands ports maritimes en France et des principaux ports concurrents dans les pays voisins et l’adoption de mesures fiscales visant à renforcer la capacité d’investissement des ports ».

Dans leur rapport sur la compétitivité des ports de l’axe Seine, V Fourneyron et C Revet s’interrogent sur  »le monopole de fait » de la CIM sur les stockages pétroliers du port du Havre.

Extrait du rapport « Le GPMR doit soit offrir des solutions alternatives, soit exercer de manière plus directe les moyens de contrôle de la tarification ».