Archives mensuelles : février 2015

Le mois du développement durable au Havre

agenda21_lehavre

La ville du Havre concentre ses actions de sensibilisation au développement durable prévues dans la démarche d’Agenda 21 (La ville suit cette démarche depuis 2006) sur un mois.

Voici le programme détaillé de 2015 :

  1. Exposition Consom’attitudes – du 9 mars au 5 avril – Forum de l’hôtel de ville. Cette exposition montre qu’il est possible de satisfaire nos besoins (de consommateur) tout en respectant l’Homme et la Planète.
    L’exposition fait voyager le visiteur entre réel et virtuel au cœur de nos modes de vie. Vous découvrirez quel type de consommateur vous êtes et la face cachée des produits de consommation. Vous pourrez également devenir acteur du changement, concevoir et « acheter » des éco-produits dans les ateliers et construire progressivement un mode de vie plus durable !
    Cette exposition (accessible dès l’age de 6 ans) se compose de 4 modules : Consommation, qualité de vie, environnement ; Conso’citoyens ; Naissance et renaissance des objets ; La forêt des possibles) et de 5 ateliers :

    • l’île de Robinson : Simulation du mode de vie de Robinson, notion d’empreinte écologique);
    • O2 Market  : Mise en situation d’achat, apprendre à concilier les coûts écologiques, sociaux et économiques.
    • Le bureau d’étude : concevoir des objets en réduisant les différents impacts
    • Je ne suis pas un déchet : valorisation du déchet.
    • Qui aura le meilleur usage : Usage d’un bien face à ses propres impacts.)
  2. Conférence de Günter Pauli,  fondateur de l’économie bleue et promoteur de gunter-paulisolutions industrielles « zéro pollution ». Il interviendra Mardi 31 mars à 18h, Théâtre de l’Hôtel de ville.
    Son intervention au LH Forum 2014 avait rencontrée un grand succès et nous sommes très heureux de l’accueillir à nouveau au Havre. Pour accéder à son intervention du LH Forum 2014 cliquez ici.
    Autour de lui, des intervenants innovants dans le domaine de l’agriculture, du recyclage ou de l’écologie industrielle viendront montrer les savoirs faire locaux. Cette conférence sera suivie du film Global partage (canal+) réalisé par Dimitri Grimblat. Ce film traite de toutes les formes d’économie collaborative, tels que les sites de covoiturage, de location d’appartement, les fablabs, les espaces de coworking, les jardins partagés (incroyables comestibles notamment)…
  3. Des animations spécifiques : Hotel de Ville de 10h à 18h30
    1. Mercredi 1er avril :
      • Atelier créatif à partir de récup’ avec Marcella2ailes
      • Le gaspillage alimentaire animé par la CODAH et Saveurs et Savoirs.
      • Atelier créatif avec pièces vélo avec La Roue libre (aprés-midi seulement).
    2. Jeudi 2 avril et vendredi 3 avril :
      • Instruments de musique et bricolage TALAfabric’ avec Talacatak.
      • Jardinage : quand le déchet devient ressource avec la CODAH
      • Bijoux, objets déco avec Marcella2ailes.
      • Réparation vélo avec La Roue libre
      • Meubles en palette avec le centre d ‘animation de Bléville.
    • Samedi 4 avril :
      • Couture, customisation de vétements avec l’association le Grenier.
      • Sélection/tri électroménagers et insertion professionnelle avec Envie2
      • Recysol avec Morphosis : collecte de déchets électroniques, électriques au profit des restos du coeur. (aprés-midi seulement).
      • Espace réparation d’objets.

Et ne râter pas la Disco soup place de l’Hôtel de ville samedi 4 avril aprés midi à partir de 15h.
Des légumes et des fruits, des recettes faciles, de la musique et la participation de tous ! les produits ainsi cuisinés sont ensuite distribués aux personnes présentes.

Les balbutiements du Terminal multimodal du Havre bientôt en service

Le projet de terminal multimodal au port du Havre initié en 2012 a été achevé en novembre, cependant sa mise en service ne cesse d’être repoussée. Les problèmes se situent du côté des futurs exploitants : les opérateurs de transport combiné ferroviaires et fluviaux réunis au sein de LHTE (Le Havre Terminal Trimodal).
Les incertitudes qui planent sur eux sont le risque de ne pas atteindre les objectifs d’exploitations fixés en 2011 et la réduction des aides de l’Etat au transport combiné (de 36 à 24 euros).
Enfin, le plan initial des opérateurs prévoyait le partage de la plate-forme entre cheminots et dockers et le surcoût d’une configuration 100% dockers plomberait le compte d’exploitation prévisionnel.

Aux dernières nouvelles, l’aide à la pince de l’Etat, a été rétabli pour le transport combiné. Bonne nouvelle pour cette plateforme multimodale.

Le Centre Multimodal du Havre devrait être opérationnel en mai prochain, avec près d’un an de retard sur le calendrier initial. Le projet qui avait été imaginé avant la crise a pour objectif de favoriser et développer la massification des flux de conteneurs maritimes par le rail et la voie d’eau, il prévoyait une capacité annuelle de traitement de 300 000 Unités de Transport Intermodal (UTI), l’objectif pour 2015 a été fixé à 125 000 EVP au prorata du nombre de mois d’exploitation. Ce projet qui a nécessité un investissement de 135 millions d’euros offre deux postes à quai fluviaux de 200m, d’aires de stockage et au plan ferroviaire un faisceau et une cour ferroviaire de 8 voies pourvues de portiques permettant de composer une vingtaine de trains par jour.

La sénatrice Agnès Canayer s’engage pour la ligne nouvelle ferroviaire Paris-Normandie

Agnès Canayer, sénatrice de Seine-Maritime, a interpellé, hier mardi, le secrétaire d’État aux Transports pour lui rappeler le mauvais état de la ligne Paris-Rouen-Le Havre mais aussi le fait que la Porte Océane est toujours à 2 h 16 de Saint-Lazare ! Sans oublier « l’exaspération » des voyageurs.
« La vétusté des rames entraîne quotidiennement des arrêts en pleine voie, constate la sénatrice. Aucun investissement depuis quarante ans à part des travaux d’extrême urgence (…). Pourrai-je un jour faire Le Havre-Paris en 1 h 40 comme promis ? » « Il est vrai que les difficultés sont réelles, admet Alain Vidalies.
La ponctualité s’est améliorée mais des travaux, des difficultés de maintenance perturbent le trafic et on constate une dégradation depuis septembre 2014. L’État a demandé à la SNCF d’améliorer cette situation, explique le secrétaire d’État.
La saturation de l’axe Paris-Normandie rend prioritaire la réalisation de la ligne nouvelle Paris-Normandie. En 2016 sera choisie une zone de passage préférentielle. »

lu dans la presse havraise dans laquelle vous trouverez la liste des travaux prévus sur la ligne actuelle Paris-Le Havre